Sablés bretons "Sensations"

Sablés bretons
L'automne s'est installé : les arbres ont revêtu leur joli feuillage multicolore (rouge, orange, jaune), les jours sont devenus plus courts et surtout les journées plus fraîches...

Envie de chaleur et de douceur ? Ces sablés bretons, issus de l'ouvrage "Sensations" de Philippe Conticini et quelque peu revisités par rapport à la recette d'origine, sauront vous réconforter et accompagneront à merveille votre boisson chaude préférée (thé, café, chocolat chaud...) !

Divinement beurrés, légèrement salés et friables (grâce à la poudre d'amandes), ces biscuits sont à croquer ou à utiliser comme fond de tarte à fruits et/ou crème.


Préparation : 20 minutes
Cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 8 sablés
* 125 g de farine
* 175 g de beurre demi-sel très mou, voir presque fondu
* 90 g de sucre glace
* 2 jaunes d’œufs (40 g)
* 80 g de poudre d'amandes
* 1 sachet de sucre vanillé
* 1 pincée de fleur de sel (2 g)

Préparation :
 
Préchauffer le four à 170°C.

1. La pâte à sablés :

Dans la cuve du robot (Thermomix pour ma part), verser le sucre glace et la poudre d'amandes. Mixer 5 secondes vit. 10 pour obtenir une poudre très fine.
Ajouter le beurre pommade (sorti du réfrigérateur 1 heure avant) qui doit être très mou (presque fondu).
Battre à vitesse moyenne (vit. 6). 
Quand le mélange est homogène, ajouter les jaunes d'oeufs, puis la farine et tout à la fin la fleur de sel.
Fouetter alors l'ensemble une ultime fois, à vitesse élevée (vit. 10 ou Turbo), pendant quelques secondes.

2. La cuisson des sablés :

A l'aide d'une poche à douille, verser la pâte aux trois quarts de la hauteur (env. 2,5 cm) dans des moules à emporte-pièce ronds, ou dans des petits moules souples (Flexipan) type moules à muffins, préalablement graissés et saupoudrés avec le sucre vanillé.
Mettre au four à 170°C de 15 à 20 min, en recouvrant les moules d'une plaque pour empêcher les sablés de monter.

Démouler, laisser refroidir et se délecter à l'heure du thé ou du goûter !

Conserver dans une boîte hermétique.





1 commentaire: