"Gâteau de famille" Thé Brun

"Gâteau de famille" ou "Mur" Thé Brun

Nostalgie quand tu nous prends !

Le "Gâteau de famille" Thé Brun c'est tout simplement "THE" gâteau dominical préparé une à deux fois par an mais qui, à chaque fois, vous fait le même effet, à savoir replonger dans vos souvenirs d'enfance...

Un gâteau complètement régressif, qui se transmet de génération en génération, et pour lequel, sans savoir vraiment pourquoi si ce n'est par conviction, vous allez porter assurément tout l'amour et toute l'attention qu'il se doit !

Rien de nouveau par rapport à la recette d'origine, si ce n'est son nom - chez nous appelé communément "Le Mur" du fait de la technique de montage - et quelques ingrédients et quantités adaptés par une grand-mère jurassienne... qui force donc (un peu) plus sur le beurre et l'alcool ;-))

Pour les puristes, la recette d'origine est la suivante :

Pour la petite histoire, c'est par là : http://fr.wikipedia.org/wiki/Brun_(entreprise)

Pour les autres, par ici la recette du "Mur" familial :
 
Ingrédients 
* 1 boîte de 24 biscuits Thé Brun (voir 2 boîtes en prévision, au cas où des biscuits se casseraient lors du montage)
* 125 g de beurre
* 2 tasses à café de sucre semoule (soit env. 14 cc de sucre)
* 2 œufs
* 2 cs de rhum brun
* café fort
* sel

Pour décorer :
* Chocolat noir


Préparation :

Préparer un grand bol de café fort, ajouter 2 cuillères à soupe de rhum et laisser le tout refroidir.
 
Travailler ensemble 125 g de beurre ramolli, le sucre semoule et les 2 jaunes d’œufs. Bien malaxer le tout (ne pas hésiter à utiliser un robot) afin d'obtenir une pâte onctueuse.

Battre séparément et légèrement les 2 blancs d'œufs en neige avec une pincée de sel et les incorporer délicatement à la pâte.

Prendre un paquet de 24 biscuits Thé Brun. Dans un plat rectangulaire, disposer tour à tour une première couche de biscuits trempés dans le café froid puis une couche de crème et à nouveau une couche de biscuits. Répéter l’opération pour obtenir un gâteau à 4 couches (= monter tel un mur).


Recouvrir enfin le gâteau d'une couche de chocolat râpé / en copeaux ou en poudre.

Ne pas passer ce gâteau au four mais le laisser prendre et reposer au réfrigérateur.

Dans tous les cas, préparer la veille pour le lendemain et sortir quelques minutes avant dégustation. 
 
Accompagner et déguster le tout avec un bon café ("Grand-mère" c'est le cas de le dire ! ou Nespresso selon les générations et/ou les goûts personnels ;-)) 
 
Les plus fins gourmets pousseront le vice d'imbiber leur part avec un peu de leur café chaud... 
 
Fermer les yeux et succomber !


Remettre au frais rapidement après dégustation... enfin, s'il en reste encore ! ;-)

18 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adapté la recette de mon enfance avec des ingrédients d'actualité car je me suis souvent heurtée à une crème au beurre trop liquide donc j'utilise du mascarpone à la place du beurre c'est tout aussi bon et le gâteau a plus de tenue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour, pourriez vous donner les proportions de mascarpone car je me heurte régulièrement à ce problème de crème qui se liquéfie. Merci :)

      Supprimer
  3. bjr c'est aussi mon gâteau d'enfance, et je le fais de temps à autre. Je me régale toujours autant. Je rajoute aussi du café quand je le déguste. Merci

    RépondreSupprimer
  4. parce qu'il ne faut pas battre les blancs en neige, ça rend la crème liquide. Je ne mets pas les blancs.

    RépondreSupprimer
  5. Â faire me rappelle mon enfance

    RépondreSupprimer
  6. les proportions sont pas les bonnes : 200g de beurre, 125 de sucre glace TAMISE, à travailler longuement jusque "ruban" puis incorporer DELICATEMENT les oeufs montés tout juste en neige (ça c'est assez pénible)
    puis faire les couches en imbibant largement les biscuits puis en étalant la pâte (ça c'est le plus pénible car il faut être délicat pour éviter que les biscuits ne se délitent)
    puis chocolat rapé et frigo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les biscuits imbibés sont très fragiles et donc pour faciliter le montage, je mets la crème au beurre dans une poche à douille avec une douille à bûche (plate de environ 12 mm de large et dentelée d'un côté)et ça marche très bien, le résultat est plus régulier et la finition moins prise de tête. De plus, après quelques heures au froid je mets un nappage au chocolat maison (100 g chocolat noir,100 g de crème fleurette et 20 g de beurre, le tout fondu ensemble au bain-marie)

      Supprimer
  7. Bjr le gâteau phare de ma grand mère revisité pour noël
    Elle utilisait plutôt des petits brun trempe ds un sirop de rhum
    Alternait une couche de crème au beurre vanillé, une de ganache chocolat et une de crème de marron
    Le mur était monté et un glaçage royale à la mirabelle (lorraine oblige)
    Pas un noël sans ce gâteau encore aujourd'hui... madeleine de Proust de toute la famille même les plus jeunes qui n'ont pas connu ma grand mère

    RépondreSupprimer
  8. Bjr, ma mère mettait de la crème pâtissière, puis au frigo avec un poids dessus toute une nuit. Dans mes souvenirs d'enfance je me réglais!!!!

    RépondreSupprimer
  9. vu je le connais avec de la crème de marron et un glaçage au chocolat pour le finir un régal

    RépondreSupprimer
  10. Les biscuits thé brun ont bien changé et n'ont plus de tenue. D'ailleurs la firme ne communique plus sur cette recette. J'utilise des petit beurres de type pyrénéen (vedere)

    RépondreSupprimer